Sonus faber Aida (2cde partie), un reportage de Dé Hifistudio à Emmen


Par Ferry Kremers Voila la suite tant attendue du message du 20 décembre dernier. Les Aida’s jouent maintenant continuellement depuis presque un mois et je dois dire que pendant cette période il y a eu des changements sonores. Cette période de rodage est toujours un phénomène miraculeux aussi bien pour une enceinte que pour n’importe quel appareil audio et je continue, malgré mes nombreuses années d’expérience, à trouver cette période comme une des facettes les plus belles de notre profession.

Après 14 jours de rodage, j’ai commencé à chercher le juste emplacement de l’Aida dans notre auditorium. C’est toujours une tache intéressante avec une enceinte aussi imposante. Naturellement j’utilise les 44 pages d’instructions livrées avec l’Aida afin d’avoir un bon aperçu des techniques développées par Sonus faber, mais j’utilise aussi la technique introduite par Wilson Audio, la “méthode de la voix”. Vous pouvez encore trouver une description de cette méthode sur notre ancien site internet www.hifi-notes.com. Pendant le rodage de l’Aida, j’ai eu entre-temps un grand nombre de visiteurs. Les Oh ! et les Ah ! n’ont pas arrêtés de fuser pendant ces courtes démonstrations d’écoute. Nombreuses sont les fois où des visiteurs qui fréquentent notre magasin depuis des années, m’ont fait la remarque que les les Aida sont plus belles et plus naturelles que les Grand Slamm qu’ils avaient aussi ici écoutées dans le temps. Ces réflexions m’ont permis de me rappeler à la période où les Wilson Audio Grand Slamm’s et Maxx I étaient ici en démonstration. Je peux comprendre ces remarques. Les Grand Slamm’s étaient naturellement une paire d’enceintes imposantes qui ne connaissaient alors pas de comparaison . Les Aida attirent plus les spectateurs dans la musique, elles vous embrassent et vous laissent vous échapper dans les notes de musique… Les Grand Slamm’s, à cette époque, vous laissaient découvrir en permanence les imperfections (de la plupart) des enregistrements (et vous étiez de plus en plus mis en confrontation), d’une telle façon que certains auditeurs ne le supportaient pas. Alors que les Aida vous attirent plus dans la musique, sans insister sur les fautes d’enregistrement. De plus, il faut ajouter le si bien nommé WAF (Wife Acceptance Factor ou Wife Approval Factor). Les Aida, bien entendu, marquent beaucoup plus de points que les Wilson chez nos tendres épouses…

Deze slideshow heeft JavaScript nodig.

Les Aida sont déjà maintenant une de mes enceintes favorites de ces dernières 30 années.. Elles continuent à développer leurs prestations musicales, mais sont déjà si performantes que vous devriez venir les admirer et les écouter si vous en avez la possibilité.

Dans un prochain épisode, je vous parlerai plus du positionnement et des subtilités techniques de Sonus faber.

A Suivre !

Nieuwstraat 6 — 7814 PX Weerdinge

tel. +31 (0)591 61 11 11 — fax +31 (0)591 61 23 45

dehifist@planet.nl — www.hifistudio-weerdinge.nl

Mardi – Mercredi – Vendredi de 10 h à 18 h

Jeudi de 10 h à 21 h

Samedi de 10 h à 17 h

Het is handig om vooraf een afspraak te maken voor een demonstratie.

Over beheerder

More than 40 years of being with and in the world of high-end audio equipment. As distributor of Krell, Sonus Faber, Cello, Conrad-Johnnson and many more, initiator of brands like Kiseki, Cogelco, AH!, PrimaLuna, Mystère and maybe more to follow.
Dit bericht werd geplaatst in Dealers aan het woord - La parole aux revendeurs, Luidsprekers - Enceintes, Sonus faber en getagged met , , , , , , , . Maak dit favoriet permalink.

Geef een reactie - Laisser un commentaire

Vul je gegevens in of klik op een icoon om in te loggen.

WordPress.com logo

Je reageert onder je WordPress.com account. Log uit / Bijwerken )

Twitter-afbeelding

Je reageert onder je Twitter account. Log uit / Bijwerken )

Facebook foto

Je reageert onder je Facebook account. Log uit / Bijwerken )

Google+ photo

Je reageert onder je Google+ account. Log uit / Bijwerken )

Verbinden met %s