Un entretien de René van Es : Copland par Ole Moller


René van Es a été rendre visite à Munich à un certain nombre de nos fabricants pour parler de leur passé, présent et avenir. Tous nos fabricants n’ont pas été visité, mais nous avons  3 reportages très intéressants. René décrit ses conversations avec Audia Flight (Italie), Copland (Danemark) et Stein Music (Allemagne) et j’espère qu’il y aura plus d’interviews de sa main, éventuellement suivis par des expériences d’utilisateurs de ces produits. René, merci pour vos efforts.

Le Salon High End de Munich est désormais le lieu où rencontrer des gens. Que ce soit pour les fabricants, distributeurs, presse, ou de la musique, vous devez juste aller à Munich. Lors du salon j’ai rencontré cette année un homme à la voix douce et posée, qui est depuis plus de 30 ans dans l’industrie audio et à sa façon impose son empreinte dans ce même secteur d’activité. Ole Møller n’est pas une personne qui crie haut et fort pour vendre ses produits. Il est plutôt un designer et consultant, qui depuis 30 ans, sait d’une manière intelligente maintenir sa place dans le marché. Malgré les foules, même dans le restaurant où nous avions pensé avoir trouvé une place pour une conversation tranquille, nous avons pris le temps pour en apprendre un peu plus sur Ole et sur sa gamme actuelle de produits Copland et sur les développements futurs.

Quelle fut votre philosophie pour établir la marque Copland?

Employé par Ortofon j’étais impressionné par les amplis à tubes de cette époque,-les produits d’Ear, Yoshino et Michaelson & Austin pour n’en nommer que ceux qui me viennent maintenant à l’esprit. Amplificateurs que je ne pouvais pas payer avec mon salaire Ortofon et aussi j’ai commencé à concevoir et à construire un préamplificateur et un ampli 2 x 10 watts. Puis des amis, comme cela arrive la plupart du temps, m’ont passé commande et ainsi Copland a commencé.

Copland est une marque danoise? Je crois me souvenir que la fabrication était sous-traitée.

Lorsque la production a augmenté lentement dans les années 80 et que je ne pouvais plus tout faire par moi-même, la production a été accueilli par Primare en Suède jusqu’aux années 90. Par la suite, ce fut une autre société suédoise. Mon travail à cette époque était la conception et la vente des produits. Copland était entièrement ma responsabilité. Maintenant la situation est différente: la production est de retour au Danemark, où je possède une petite usine et où les produits Copland sont fabriqués. Maintenant, j’ai tout dans mes mains et Copland est de nouveau un produit 100% danois, même si nous achetons des composants qui ne viennent pas tous du Danemark. Ma principale contribution est et reste le développement de produits.

De nombreux amplificateurs à tubes sont câblés. Copland est différent ?

Oui, dans un amplificateur Copland nous utilisons des cartes de circuits avec des composants et supports de tubes soudés sur elle. Compte tenu de la complexité, en particulier pour le préampli, une carte de circuit est un peu plus pratique et fiable à utiliser. Avec le changement de tubes, le propriétaire doit être un peu plus prudent, mais un Copland n’est pas un amplificateur qui invite vraiment à l’expérience avec des tubes.

Quel est le look de la gamme actuelle?

Nous fournissons deux préamplis: un préamplificateur stéréo avec des tubes et un préampli à six canaux, également avec des tubes dans le trajet du signal au lieu de semi-conducteurs, que tout le monde utilise dans les amplificateurs multicanaux. Nous avons aussi un ampli de puissance deux fois 90 watts avec des tubes KT-120 et un amplificateur intégré qui utilise les tubes de puissance 6550. Les petits tubes que nous utilisons sont les E83CC et 6922, prenant la forme d’un tube 12HB7 pilote pour le 6550. Enfin, nous fournissons le lecteur CD CDA825.

Ce qui m’a frappé, c’est que le CDA825 n’a pas d’entrée numérique, il est un lecteur de CD réellement dédié.

Oui, c’est vrai. (Rires) C’est une erreur de notre part. Mais nous allons corriger avec un amplificateur intégré avec des entrées numériques.

Est-il encore intelligent de pénétrer le marché avec un lecteur CD ?

Oui, parce que tout le monde a encore ses CD dans le placard et veut jouer avec. Pour un petit fabricant comme nous, il n’est pas facile de développer un lecteur. En particulier, les drivers nous donnent des problèmes. Au moment où nous avons fini avec la conception et le lecteur peut entrer le marché, il n’est souvent plus possible de commander les drivers. Par conséquent, nous utilisons un driver Philips CD Pro, montage de qualité fiable, disponible et approprié à notre philosophie. Notre lecteur est particulier dans sa construction. Pas dans la section numérique, où deux fois deux convertisseurs Wolfson sont utilisés. C’est plus ou moins standard en raison du choix du processeur. La valeur ajoutée se situe principalement dans le bloc d’alimentation du lecteur, qui est construit de telle sorte que les différents circuits aient eur propre source de courant et de tension, chacun ayant une faible impédance de sorte qu’une puissance suffisante est disponible. Nous avons aussi consacré beaucoup d’attention à notre propre horloge dans le lecteur, pour garder absolument un jitter faible. Par conséquent l’horloge a aussi sa propre alimentation. La qualité d’un lecteur de CD et de ses caractéristiques uniques est en partie déterminée par la sortie analogique. Là où de nombreux fabricants utilisent un OpAmp, nous travaillons exclusivement avec des composants discrets. Notre partie analogique contient environ 600 pièces.

Deze slideshow heeft JavaScript nodig.

Vous avez mentionné un nouvel amplificateur intégré?

C’est en cours de développement. Il s’agira d’un amplificateur intégré à transistors.

Pas de tubes?

Dans le passé, nous avons apporté à la fois des équipements à tubes et à transistors sur le marché. Je ne suis pas absolument convaincu que les tubes sont toujours supérieurs, un transistor peut aussi très bien fonctionner. Je travaille aussi bien avec un tube qu’avec un transistor, c’est finalement la capacité à faire de la musique et non la technologie, même si c’est très important.

Qui conçoit les transformateurs dans les amplis à lampes?

Je les fais moi-même et nous les produisons aujourd’hui dans notre propre usine. Selon le type de tube de sortie, nous faisons le transformateur approprié. Pour les 6550, pour les puissants et modernes tubes KT-120 et aussi pour l’EL-34, même si nous n’utilisons pas actuellement ce tube dans notre gamme.

Pouvez-vous changer les tubes sur Copland? Par exemple, un 6550 pour un EL-34?

Non, et je ne suis pas en faveur de cela. Un circuit fonctionne optimalement avec le tube qui lui est propre. Pas tellement sur la sortie, mais encore plus important est l’interaction entre le tube driver et le tube d’alimentation. L’impédance de sortie de la section de contrôle détermine le résultat final et est différente pour les KT-120 ou les 6550 ou les EL-34. C’est pourquoi nous utilisons le tube 12BH7, parfois comme tube d’amplification, souvent comme un tampon.

Est-ce que toutes les conceptions d’ampli à lampes ne sont pas connus de nos jours ?

Vous pourriez le penser, parce que tout a déjà été essayer une fois et les circuits sont rarement nouveaux. Cependant, des améliorations sont encore en émergence. En premier lieu, de meilleurs composants sont disponibles pour construire des circuits, alors nous sommes plus en mesure de fabriquer de meilleurs équipements audio et le contrôle final est beaucoup plus fiable en utilisant un équipement moderne. En outre, les concepteurs du passé n’étaient pas au courant de tous les aspects qui font la différence entre un amplificateur typique et un ampli de puissance vraiment musical.. En particulier, la conclusion et l’application correcte d’une faible impédance de sortie des tubes drivers semble être encore un territoire « vierge ».

Le tubes tombent en dehors des normes de réglementation de l’UE pour la consommation d’énergie?

Oui, heureusement, je n’ai jamais rien entendu d’autre à ce sujet. Ce ne sont pas des produits verts, mais le marché est relativement petit, très différent des ventes d’ampoules maintenant interdites.

Les plans pour l’avenir?

Comme je l’ai dit, un nouvel amplificateur intégré. Nous sommes conservateurs et ne produisons pas continuellement de nouvelles gammes. Par exemple, notre préamplificateur existe déjà 10 ans dans sa forme actuelle. Nos amplificateurs ont tous une entrée phono pour MM ou MC sortie cellule. Le nouvel amplificateur sera également capable de gérer les sorties faibles MC et sera réglable.

Plus tard, je vois Møller Ole de nouveau debout entre ses produits. Cette homme modeste laisse l’impression d’être un peu perdu dans l’immensité du salon High End 2012. Mais lorsqu’on parle avec lui, on découvre très vite que lui et ses produits ont quelque chose de spécial, que le public de masse peut ne pas percevoir en passant simplement. Un Copland doit être écouté pour reconnaître la philosophie et la passion de Ole dans le produit. Ce n’est pas pour rien que Copland existe déjà depuis plus de 30 ans sous sa direction et est entraîné par son inventivité.

Over beheerder

More than 40 years of being with and in the world of high-end audio equipment. As distributor of Krell, Sonus Faber, Cello, Conrad-Johnnson and many more, initiator of brands like Kiseki, Cogelco, AH!, PrimaLuna, Mystère and maybe more to follow.
Dit bericht werd geplaatst in Cd spelers - Lecteurs cd, Copland, Versterkers - Amplificateurs, Voorversterkers - Preamplificateurs en getagged met , , , , , . Maak dit favoriet permalink.

Geef een reactie - Laisser un commentaire

Vul je gegevens in of klik op een icoon om in te loggen.

WordPress.com logo

Je reageert onder je WordPress.com account. Log uit / Bijwerken )

Twitter-afbeelding

Je reageert onder je Twitter account. Log uit / Bijwerken )

Facebook foto

Je reageert onder je Facebook account. Log uit / Bijwerken )

Google+ photo

Je reageert onder je Google+ account. Log uit / Bijwerken )

Verbinden met %s